Mario Cavaglieri (1887-1969)

Peinture de CavaglieriLes Grands Hommes d’Auch : Mario Cavaglieri, peintre

Né dans une famille bourgeoise aisée, rien ne prédisposait Mario Cavaglieri à devenir peintre. Animé par cette seule passion, il abandonne vite ses études juridiques entamées à l’université de Padoue, pour suivre la voix de son cœur et se consacrer à la peinture, ce que sa situation confortable de jeune homme fortuné lui permettait aisément.

Installation dans le Gers en 1925

Les critiques d’art italiens s’intéressent à sa peinture dès 1908. Jusqu’en 1925, date à laquelle il s’installe dans le Gers, à Pavie, son oeuvre est marquée par l’influence des Nabis, de l’expressionnisme allemand et de la Sezession autrichienne empruntant notamment à Klimt le goût des portraits mondains, de l’asymétrie et des plans rapprochés.

Puis les scènes deviennent plus aérées, plus légères, même si dans certaines compositions des réminiscences italiennes sont toujours perceptibles dans les peintures murales qui décorent sa demeure de Peyloubère. Il achète ce domaine au sénateur Sancet, belle demeure qu’il meuble et décore de fresques, et dans laquelle il invite des peintres italiens (Filippo de Pisis) et la bonne société gersoise.

Le Musée des Jacobins d’Auch présente l’une des plus importantes collections de peinture de Mario Cavaglieri que l’on peut admirer dans sa galerie Beaux Arts.