Trésor du Gers : le clocher tors de Barran

Le Clocher de Barran - Collection Tourisme Gers

Le Clocher de Barran – Collection Tourisme Gers

Clochers Tors d’Europe

Tors, tordu, vrillé, hélicoïdal : tous ces adjectifs se reportent à la même caractéristique, unique et originale, de certains clochers en Europe.

Une architecture à couper le souffle !

Clocher tors de BarranVéritables prouesses architecturales, ces clochers possèdent le plus souvent une tour carrée en pierre sur laquelle repose une pyramide surplombée d’une flèche en spirale, couverte d’ardoises.

Les plans sont nombreux : octogonal, hexagonal, pentagonal ou encore en pyramide carrée. Les matériaux de couverture ne se composent pas uniquement d’ardoises, il est possible de trouver des clochers recouverts de tuiles, de bardeaux de bois ou encore de métal comme le cuivre, le zinc ou le plomb. Le sens de rotation différent également d’un pays à l’autre. En France, la grande majorité des clochers tournent de gauche à droite.

Concernant la torsion, deux hypothèses se confrontent : la première voudrait que ce soit l’intervention de l’homme et notamment le travail des Compagnons du Devoir, preuves étant que certaines maquettes expliquant leur œuvre se trouvent dans les édifices, la seconde voudrait que les phénomènes météorologiques, comme les tornades, auraient façonné ces clochers pour leur donner cette forme vrillée. A ce jour, encore une vingtaine de ces clochers européens n’ont pas une origine certaine.

Et où voir ces fameux clochers tors ?

Les clochers tors sont plus d’une centaine en Europe, répartis de la pointe du Finistère à l’ouest jusqu’en Autriche à l’est, en passant par l’Angleterre, l’Allemagne, ou encore la Suisse. Trois autres clochers viennent compléter cette liste : deux à Copenhague au Danemark et un à Rome en Italie mais ils ne sont pas semblables aux premiers puisque leur construction est de style baroque, le seul point commun restant le clocher tors.

Deux territoires européens possèdent une forte concentration d’édifices, le plus souvent des églises, aux clochers tors : la première, en France, se situe dans le Baugeois, au cœur de la région de l’Anjou, l’autre, en Belgique, autour de Herve dans la province de Liège. La France ne compte pas moins de 65 structures torses.

Le prestigieux clocher tors de Barran

Le département du Gers a la chance de compter une église possédant un clocher tors, celle de Barran, sur la route des bastides et des Castelnaux, à 15km à l’ouest d’Auch. Le clocher tors de cette église construite au XIIIe siècle aurait lui aussi subi les désagréments du temps jusqu’à la cassure. En 1972, la charpente fut refaite et les ardoises changées, une nouvelle fois par le travail assidu des Compagnons du Devoir. Un coq en cuivre a remplacé l’ancien coq en tôle qui culmine à 50 mètres.

La bastide de Barran

Créée en 1278, la bastide de Barran a également conservé une tour-porte qui fait 10m de haut et reste un des vestiges les mieux conservés de l’époque médiévale. N’hésitez pas à vous balader au tour de ce village qui possède bon nombre d’édifices du passé comme la chapelle de la Castagnère, petite église romane abritant 3 cloches, ou encore le Château de Mazères, ancienne résidence d’été des Archevêques restaurée depuis 25 ans, et son pont, authentique havre de paix.

Joyaux d’architecture, façonnés par les hommes ou le temps, le clocher de Barran, à l’instar de tous les clochers tors d’Europe, ne vous laissera pas indifférent et en faire une photo reste encore le meilleur moyen d’en garder un souvenir intemporel.

 

ACTU : du 17 janvier au 26 février 2017, une exposition sur les clocher tors d’Europe est à voir à Barran. 

No Responses