Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle inscrits à l’UNESCO

unesco-et-st-jacques-de-compostelle-1297420899-838

Patrimoine Mondial de l’Humanité

En 1998, « Les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France » ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Pour rendre cette inscription tangible, des monuments notables considérés comme les sites majeurs de la Voie d’Arles ont été sélectionnés par l’UNESCO.

Les sites sélectionnés

En Provence-Alpes-Côte d’Azur :

Les monuments romains et romans d’Arles ont été inscrits en 1981, et en 1998, l’UNESCO réinscrit la cité en sa qualité de halte majeure sur un itinéraire vers Compostelle.

En Languedoc-Roussillon :
  • l’ancienne abbaye de Gellone à Saint-Guilhem-le-Désert
  • le pont du Diable à Aniane / Saint-Jean-de-Fos
  • l’ancienne abbatiale Saint-Gilles à Saint-Gilles-du-Gard
En Midi-Pyrénées :
En Aquitaine :
  • l’église Sainte-Marie à Oloron-Sainte-Marie

Par ailleurs, il faut également avoir conscience que les anciens itinéraires de pèlerinage sont aussi riches d’un patrimoine immatériel constitué de tout un ensemble de croyances et de légendes, de rituels, de terroirs aux cultures traditionnelle et populaire propres.

La transmission de la mémoire de ce patrimoine revêt une importance primordiale, au même titre que la préservation des patrimoines bâti et naturel.

(Le Guide du pèlerin téléchargeable ici : utile à tout pèlerin qui passe par Auch est téléchargeable)